Nouveauté JS. BACH - Œuvres pour orgue / Olivier Latry Agrandir l'image

JS. BACH - Œuvres pour orgue / Olivier Latry

LDV69

Nouveauté

Pour son premier disque à La Dolce Volta, Olivier Latry s’est lancé le défi d’enregistrer la musique de Jean-Sébastien Bach. Cet enregistrement réalisé sur les grandes orgues Cavaillé-Coll de Notre-Dame de Paris dont il est le titulaire depuis 33 ans, suscite un certain nombre d’interrogations passionnantes car selon Olivier Latry, « il faut se nourrir du passé pour se projeter dans l’avenir ».

Enregistrer l’œuvre de Bach sur le grand orgue de Notre-Dame de Paris est un projet qu’Olivier Latry mûrit depuis une trentaine d’années. Un pari assez osé : « L’orgue ici est un instrument symphonique, gigantesque », témoigne-t-il. « Or si on le compare à certains instruments que Bach a pu jouer, on est loin du compte. »

Loin du compte car cette démarche est « à l’opposé de celle historiquement informée », précise le musicien, bien conscient d’être un brin provocateur avec ce disque...

Plus de détails

20,00 €

+ En savoir plus

Je voulais imaginer comment la musique de Jean-Sébastien Bach pouvait passer les siècles au-delà de toutes contingences musicologiques. Faire quelque chose qui soit vraiment aux antipodes de mes précédents albums, et essayer de remettre en phase l'instrument et la musique.

Ma démarche met en lumière plusieurs paradoxes : le fait d’interpréter des œuvres clé du protestantisme dans l’un des lieux les plus emblématiques du catholicisme, tout d’abord, mais aussi de les restituer sur un instrument pour le moins éloigné de la facture baroque et classique. Tout cela pose en effet question.

Toutefois, la plus importante interrogation demeure, à mes yeux, celle de l’authenticité en musique. Je vous avoue que ce concept me paraît bien souvent un leurre.... Jouer Bach dans ce contexte implique, donc, de trouver un nouvel équilibre afin de préserver l’esprit et la lettre de la musique. L’un ne va pas sans l’autre.

Tout interprète joue avec les instruments de son temps et celui dont je dispose, ici, à Notre-Dame, est exceptionnel. Il ne peut et ne doit lutter contre le passé, mais au contraire l’assimiler pour mieux s’en inspirer puis trouver son chemin personnel. Ce n’est pas d’authenticité qu'il faudrait parler, mais plus sobrement, de sincérité.

© William Beaucardet

+ Playlist

+ Vidéo

+ Générique

Ricercare a 6 BWV1079
Petite Fugue en Sol mineur BWV578
Toccata et Fugue en Ré mineur BWV565
Erbarm’ dich mein, o Herre Gott BWV721
Fantaisie et Fugue en Sol mineur BWV542
In dir ist Freude BWV617
Herzlich tut mich verlangen BWV727
Pièce d’orgue BWV572
Passacaille et Fugue en Ut mineur BWV582

+ Olivier Latry

Reconnu comme l’un des plus éminents ambassadeurs de l’orgue au monde, Olivier Latry s’est produit dans les salles les plus prestigieuses, a été l’invité d’orchestres majeurs dirigés par des chefs renommés et créé un nombre impressionnant d’œuvres nouvelles.

Nommé organiste titulaire des Grandes Orgues de Notre-Dame à seulement vingt-trois ans, et organiste émérite de l’Orchestre Symphonique de Montréal depuis 2012, Olivier Latry est avant tout un musicien complet, brillant et audacieux, explorant tous les champs possibles de son instrument, et doué d’un exceptionnel talent d’improvisateur.

En mai 2016, il prend une part active à l’inauguration de l’orgue de Radio France et inaugure l’orgue Rieger de la Philharmonie de Paris en 2017. Il est organiste en résidence à la Philharmonie de Dresde pour les saisons 2017-19.

Ancien étudiant de Gaston Litaize, il lui succède au conservatoire de Saint-Maur avant d’être nommé professeur au CNSM de Paris. Olivier Latry a reçu de très nombreux prix et distinctions dont le Prix de la Fondation Cino et Simone Del Duca (Institut de France-Académie des Beaux-Arts) en 2000. Il est docteur Honoris Causa de la North and Midlands School of Music au Royaume-Uni et de l’Université McGill de Montréal depuis 2010.

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Meilleures ventes

Nouveaux produits

Déjà vus