Nouveauté BEETHOVEN / LISZT - Symphonie n°9 // Cédric PESCIA & Philippe CASSARD Agrandir l'image

BEETHOVEN / LISZT - Symphonie n°9 // Cédric PESCIA & Philippe CASSARD

LDV82

Nouveauté

20,00 €

+ En savoir plus

Si n’importe laquelle des superbes transcriptions réalisées par Liszt des huit premières symphonies de Beethoven représente une gageure pour le pianiste, celle pour deux pianos de la Neuvième fait aussi bien figure d’enchantement que de test redoutable. Remarquable travail de synthèse, ces pages offrent une architecture où rien n’est laissé au hasard aux pianistes, et où toutes les difficultés du jouer-ensemble se trouvent condensées. Philippe Cassard et Cédric Pescia signent ici une version extraordinaire de noblesse, de vérité, de grandeur, avec le souffle qui sied réellement à cette Ode à la joie.

+ Cédric Pescia

Né à Lausanne, de nationalité suisse et française, Cédric Pescia étudie aux Conservatoires de Lausanne (Christian Favre) et Genève (Dominique Merlet), à l’Universität der Künste de Berlin (Klaus Hellwig) et à « L’International Piano Academy, Lake Como» (Dmitri Bashkirov, Leon Fleisher, Andreas Staier, William GrantNaboré et Fou Ts’ong). Parallèlement, il se perfectionne avec Pierre-Laurent Aimard, Daniel Barenboim, Dietrich Fischer-Dieskau, Irwin Gage, Ilan Gronich, Christian Zacharias et le Quatuor Alban Berg.

Il remporte le Premier Prix de la Gina Bachauer International Piano Competition 2002 à Salt Lake City, USA.

Il donne des récitals et concerts avec orchestre en Europe, aux USA, en Chine, en Amérique du Sud : Philharmonie et Konzerthaus Berlin, Konzerthaus Vienne, Wigmore Hall Londres, Mozarteum Salzburg, Carnegie Hall New York, au Shanghai Oriental Art Center, Tonhalle Zürich, Printemps de Prague, Lucerne Festival, Menuhin Festival Gstaad, Schleswig-Holstein Musik Festival, Davos Festival, Klavierfestival Ruhr.

Une collaboration de longue date le lie à la violoniste Nurit Stark. Il est directeur artistique de la série lausannoise de musique de chambre Ensemble enScène.

Il est lauréat de la Fondation Leenaards de Lausanne et du Prix Musique de la Fondation Vaudoise pour la culture.

En 2012, il est nommé professeur de piano à la Haute Ecole de Musique de Genève.

+ Philippe Cassard

Considéré par ses pairs, la critique et le public comme un des musiciens les plus attachants et complets de sa génération, Philippe Cassard a été formé par Dominique Merlet et Geneviève Joy-Dutilleux au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il y a obtenu en 1982 les premiers Prix de Piano et de Musique de Chambre. Il approfondit ses connaissances pendant deux ans à la Hochschule für Musik de Vienne et reçoit ensuite les conseils du légendaire Nikita Magaloff. Finaliste du Concours Clara Haskil en 1985, il remporte en 1988 le Premier Prix du Concours International de Piano de Dublin.
Invité dès lors par les principaux orchestres européens, il joue sous la direction des plus grands chefs.

Philippe Cassard présente, à partir de 1993, le cycle intégral de l’œuvre pour piano de Debussy en une journée et 4 concerts : après le Festival de Besançon et le Wigmore Hall de Londres, il a joué ce cycle à Paris, Marseille, Lisbonne, Dublin, Singapour, Sydney, Tokyo, Liège, Toulouse et Vancouver, rencontrant à chaque fois un immense succès.
Son goût de la musique de chambre et sa passion pour le chant lui permettent de jouer avec des artistes tels que Christa Ludwig, Natalie Dessay, Angelika Kirchschlager, Stéphanie d’Oustrac, Wolfgang Holzmair, Donna Brown, Michel Portal, David Grimal, les quatuors Ebène, Modigliani, les comédiens Philippe Torreton, Roland Bertin, Judith Magre, Micheline Dax.

Philippe Cassard a publié un essai sur Schubert (Actes Sud), un livre d’entretiens sur le cinéma et la musique “Deux temps trois mouvements” (Capricci), il a fondé les Estivales de Gerberoy (1997-2003) et a été directeur artistique des Nuits Romantiques du Lac du Bourget (1999-2008). Depuis 2013, il assure la programmation classique du festival de Fontdouce(Charente Maritime). Il a présenté depuis 2005 près de 400 émissions de “Notes du Traducteur” sur France Musique.

+ Générique

Symphonie n°9 en ré mineur, op.125
transcrite pour deux pianos par Franz Liszt

Allegro ma non troppo, un poco maestoso - 15'46
Molto vivace - Presto - 14'31
Adagio molto e cantabile - Andante moderato - Adagio stesso tempo - 14'06

Finale - 23'22

Presto - 2’19
Allegro assai - Presto - Recitativo - Allegro assai - 7’11
Allegro assai vivace alla Marcia - Andante maestoso - Adagio ma non troppo ma devoto - 7’14
Allegro energico - Allegro ma non tanto - Prestissimo - 6’38

TT’ : 67’49

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Meilleures ventes

Nouveaux produits