Nouveauté Gary Hoffman, Claire Désert, BRAHMS, les 2 sonates pour violoncelle Agrandir l'image

BRAHMS, les 2 sonates pour violoncelle

Gary Hoffman, Claire Désert

LDV35

Nouveauté

Complices de longue date, Gary Hoffman et Claire Désert ont pris le parti de laisser une grande place à la fantaisie et à la liberté dans ces deux sonates de Brahms . De ce choix est né un disque d’une intensité rare.

La plénitude et la rondeur de la sonorité, une technique infaillible et une sensibilité artistique exceptionnelle caractérisent le jeu de Gary Hoffman, l’un des artistes les plus secrets de la scène internationale. Accompagné par la pianiste Claire Désert, il nous offre ici une version dans laquelle son engagement total permet cet équilibre parfait, si rare à trouver, entre puissance de jeu, éloquence et poésie irrésistible.

Plus de détails

20,00 €

+ En savoir plus

La Sonate n°1 touche d’abord par son lyrisme, et le violoncelle Nicolo Amati de 1662 de Gary Hoffman, si proche de la voix humaine, y est idéal au côté du jeu subtil de Claire Désert, dont la nesse d’écoute et le souci de l’équilibre avec son partenaire sont évidents.

Déferlement du violoncelle, poussé à l’extrême de toute raison classique par le piano, et emportement caractérisent la Sonate n°2. Fièvre, ténèbres qui s’ouvrent, longues phrases du violoncelle qui déroule son thème comme un ruban fou, farouches et rêveurs à la fois, piano et violoncelle se fondent dans la même émotion dans cette chevauchée nocturne. 

+ Générique

+ Gary Hoffman, violoncelle

La plénitude de la sonorité, une technique parfaite, une sensibilité artistique exceptionnelle caractérisent le style de Gary Hoffman.

Gary Hoffman étudie le violoncelle avec Janos Starker. Il fait ses débuts au Wigmore Hall de Londres dès l'âge de 15 ans. C’est ensuite New York qui l’accueille. A 22 ans il devient le plus jeune professeur de la célèbre école de musique de l'Université d'Indiana.

Premier Grand Prix Rostropovich à Paris, en 1986, il commence alors une carrière internationale et se produit avec les plus grandes formations, sur les divers continents. Il se produit ainsi avec les orchestres de Chicago, London Symphony et English Chamber Orchestra, Montréal, Toronto, Baltimore, Los Angeles Chamber Orchestra, National Symphony Orchestra, Orchestre Philharmonique de Radio-France, Cleveland Orchestra, Philadelphie, Orchestre National de France, Orchestre de Bordeaux, Monte Carlo, Budapest, Madrid RTVE, Varsovie,  etc.a

En récital, Gary Hoffman joue dans de célèbres salles: Alice Tully Hall, Suntory Hall, Kennedy Centre, Tivoli, Gulbenkian, St-Lawrence Center, Théâtre des Champs-Élysées, Beethovenhaus de Bonn, Wigmore Hall, Philharmonie de Varsovie, Genève, Palau de la Musica à Valencia, Théâtre du Châtelet, Concertgebouw d’Amsterdam... On a pu le suivre pendant des années avec la Lincoln Center Chamber Music Society.

Il est l’invité de très nombreux festivals: en Corée, au Japon, Hong Kong, aux Etats-Unis – Ravinia, Bath, Marlboro, Santa Fe, La Jolla, Blossom… - , en Europe - Verbier, Schleswig-Holstein, Stresa, Prades, Colmar, Helsinki, Monte Carlo, Enescu Festival de Bucarest… Bien que relativement sélectif pour ses partenaires en récital, il est très demandé en musique de chambre, et a une belle collaboration avec le Jérusalem Quartet (avec lesquels il a récemment enregistré Dvorak), le Quatuor Modigliani, mais aussi en trio avec Pascal Moraguès et Claire Désert, ou Philippe Graffin et Gérard Caussé, ainsi que quelques autres…

Recherché et assidument suivi pour ses talents de pédagogue, il enseigne lors de master classes très prisées. Ainsi peut-on recevoir son enseignement à Salzburg, Ravinia, la Jolla, au Curtis Institute, à Paris (CNMSP, Ecole Normale…), en Israel, Manchester, etc. également à Kronberg, dont Gary Hoffman est l’un des piliers de l’Académie. En 2011, il a ouvert la classe de violoncelle de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth de Belgique en devenant le Maître attitré.

S’il affectionne le grand répertoire classique pour violoncelle, Gary Hoffman n’en dédaigne pas pour autant la musique contemporaine, dont il est un porte-parole engagé. Des compositeurs tels que Graciane Finzi, Renaud Gagneux, Joël Hoffman, Laurent Petitgirard, Dominique Lemaître, lui ont dédié leurs concertos. On a aussi pu entendre Gary Hoffman dans les concerti de Carter, Lemaître, Julius Bürger, l’Epitaphe d’Arad Atar …

Installé depuis 1990 à Paris, Gary Hoffman joue sur un Nicolo Amati de 1662 ayant appartenu à Léonard Rose.

Gary Hoffman a enregistré pour BMG (RCA), Sony, EMI, Le Chant du Monde, ainsi que  La Dolce Volta - Mendelssohn avec David Selig, Les Sonates de Brahms avec Claire désert (octobre 2017), le Concerto d’Elgar et Shelomo de Bloch (Orchestre Philharmonique de Liège) paraitront à automne 2018.

+ Claire Désert, piano

Aux quatre coins du monde, Claire Désert séduit le public par la grâce, la profondeur et l’humilité de ses interprétations.

Artiste rare, chambriste hors pair, elle a pour partenaires privilégiés le pianiste Emmanuel Strosser, les violoncellistes Anne Gastinel, Gary Hoffman, les violonistes Philippe Graffin, Tedi Papavrami, Nemanja Radulović, le Quatuor Sine Nomine, le Quintette Moraguès…

Élève du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris à l’âge de 14 ans, elle obtient le premier prix de musique de chambre dans la classe de Jean Hubeau ainsi que le premier prix de piano à l’unanimité du jury (prix spécial du concours 1985) dans la classe de Vensislav Yankoff. Admise la même année en cycle de perfectionnement de piano, le gouvernement français lui attribue une bourse pour une année d’études à Moscou dans la classe d’Evgeni Malinin au conservatoire Tchaïkovski. À son retour en France, elle entre en cycle de perfectionnement de musique de chambre dans la classe de Roland Pidoux.

Sa discographie chez Naïve et Mirare a été unanimement et internationalement saluée.

30 autres produits dans la même catégorie :

Meilleures ventes

Nouveaux produits

Déjà vus