Nouveauté MOZART - / Menahem Pressler Agrandir l'image

FAURÉ - Ballade, 3 Nocturnes, Pellés et Mélisande, Pénélope, Fantaisie / Philippe Cassard

LDV32

Nouveauté

Avec ferveur et une variété de couleurs qui font merveille, Philippe Cassard et l’Orchestre national de Lorraine dirigé par Jacques Mercier célèbrent le lyrisme aristocratique de Gabriel Fauré, depuis la Ballade pleine de fraîcheur jusqu’à la majestueuse Fantaisie de 1919.

Un enregistrement qui vaut tout un voyage poétique. 

20,00 €

+ Playlist

+ Philippe Cassard

Considéré par ses pairs, la critique et le public comme un des musiciens les plus attachants et complets de sa génération, Philippe Cassard a été formé par Dominique Merlet et Geneviève Joy-Dutilleux au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il y a obtenu en 1982 les premiers Prix de Piano et de Musique de Chambre. Il approfondit ses connaissances pendant deux ans à la Hochschule für Musik de Vienne et reçoit ensuite les conseils du légendaire Nikita Magaloff. Finaliste du Concours Clara Haskil en 1985, il remporte en 1988 le Premier Prix du Concours International de Piano de Dublin.

Invité dès lors par les principaux orchestres européens (London Philharmonic, City of Birmingham Symphony Orchestra, BBC Philharmonic, Orchestres National de France et Philharmonique de Radio France, Capitole de Toulouse, Philharmonie de Budapest, Orchestre de la Radio Danoise etc), il joue sous la direction de Sir Neville Marriner, Marek Janowski, Charles Dutoit, Yan-Pascal Tortelier, Armin Jordan, Vladimir Fedosseijev...

Son goût de la musique de chambre et sa passion pour le chant lui permettent de jouer avec des artistes tels Christa Ludwig, Natalie Dessay, Angelika Kirchschlager, Stéphanie d’Oustrac, Wolfgang Holzmair, Donna Brown, Michel Portal, David Grimal, les quatuors Ebène, Modigliani, les comédiens Philippe Torreton, Roland Bertin, Judith Magre, Micheline Dax.

Philippe Cassard a publié un essai sur Schubert (Actes Sud), un livre d’entretiens sur le cinéma et la musique « Deux temps trois mouvements » (Capricci), il a fondé les Estivales de Gerberoy (1997-2003) et a été directeur artistique des Nuits Romantiques du Lac du Bourget (1999-2008). Depuis 2013, il assure la programmation classique du festival de Fontdouce (Charente Maritime). Il a présenté depuis 2005 près de 430 émissions de « Notes du Traducteur » sur France Musique, Prix SCAM de la “meilleure œuvre sonore 2007”. 

+ Orchestre national de Lorraine

En 2002, Jacques Mercier est nommé Directeur musical. La même année, en reconnaissance de l’excellence de son travail, la Philharmonie de Lorraine se voit décerner le label « national » par le Ministère de la Culture, 26 ans après sa fondation.

Aujourd’hui, la confiance accordée à cette phalange, devenue Orchestre national de Lorraine, lui vaut de bénéficier de conditions de travail uniques en France : non seulement il se produit à l’Arsenal (reconnue comme l’une des meilleures salles de concert européennes) mais aussi à l’Opéra-Théâtre de Metz Métropole. Depuis 2009, l’Orchestre national de Lorraine présente des spectacles dans sa magnifique « Maison de l’Orchestre ».

Reconnu comme l’un des ambassadeurs majeurs de la vie culturelle du Grand Est, sa région d’attache, il rayonne également en France et à l’étranger.

Sous l’impulsion de Jacques Mercier, l’Orchestre national de Lorraine aborde un répertoire des plus variés, composé d’œuvres classiques jusqu’à la création contemporaine, avec une attention particulière pour la musique française.

Avec la création de la Cité musicale, la ville de Metz place l’ Orchestre national de Lorraine et l’Arsenal avec les Trinitaires et la Bam, au cœur d’une plateforme culturelle incontournable avec des centaines de concerts par an, de la danse, des expositions ainsi qu’une offre pédagogique riche et variée pour tous les publics.

L’Orchestre national de Lorraine est administré et soutenu financièrement par un syndicat mixte réunissant la Ville de Metz et la région Grand Est. Le Ministère de la Culture et de la Communication participe également à son financement. 

En résidence permanente à l’Arsenal et partenaire de l’Opéra-Théâtre de Metz Métropole 

+ Jacques Mercier

Premier prix de direction d’orchestre à l’unanimité au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, Jacques Mercier obtient également le Premier Prix du Concours international de jeunes chefs d’orchestre de Besançon.
Assistant de Pierre Boulez à l’Opéra de Paris et à l’Ensemble Intercontemporain, il bénéficie des conseils de Herbert von Karajan. Puis rapidement, il entame une carrière internationale dirigeant de prestigieuses formations : l’Orchestre de Paris, l’Orchestre national de France, le London Symphony Orchestra, l’Orchestre de la Suisse Romande...

Qualifié de « Souveräner Dirigent » à Berlin, Jacques Mercier se produit au Festival de Salzbourg tout comme à Séoul, Montréal, Kyoto, Helsinki... et Madrid où il est cité par la critique comme « l’un des meilleurs chefs français et européens de sa génération ».

De 1982 à 2002, Jacques Mercier est directeur artistique et chef permanent de l’Orchestre national d’Île-de-France.
Durant sept années, Jacques Mercier est chef permanent du Turku Philharmonic en Finlande : une expérience déterminante dans son approche des œuvres des compositeurs du Nord de l’Europe comme Sibelius dont il s’attache à faire découvrir le répertoire en France. Mais son talent fait de précision, de rigueur, de finesse et d’une extrême sensibilité s’illustre à merveille dans le répertoire français des XIX
e et XXe siècles jusqu’à la musique d’aujourd’hui qu’il défend avec passion. Il crée en particulier des œuvres de Iannis Xenakis, Luis de Pablo, Philippe Manoury et Wolfgang Rihm, Martin Matalon, Pascal Dusapin...

Dans le domaine de l’opéra, Jacques Mercier dirige tout particulièrement des œuvres issues du répertoire français : Carmen, Faust, Béatrice et Benedict, Lakmé, Les Pêcheurs de perles... 

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

30 autres produits dans la même catégorie :

Meilleures ventes

Nouveaux produits

Déjà vus